En ce moment la livraison est gratuite sur tout le site !
En ce moment la livraison est gratuite sur tout le site !

Les commandes passées avant 14H sont expédiées le jour même !

Gaming

Les défauts cachés lors de l’achat d’une voiture

Lorsqu’on achète une voiture, un défaut caché fait référence à un problème qui n’est pas visible au moment de la vente, mais qui rend le véhicule inadapté à son utilisation prévue ou qui diminue tellement son utilité que l’acheteur ne l’aurait pas acheté, ou ne l’aurait pas payé aussi cher s’il avait été informé. En d’autres termes, il s’agit d’un problème non divulgué par le vendeur, qui compromet la valeur ou l’utilisation de la voiture.

Comment se protéger contre les défauts cachés

Pour se protéger contre les défauts cachés, il est important de prendre plusieurs précautions lors de l’achat. Premièrement, faites inspecter le véhicule par un professionnel ou par une personne compétente de confiance : cette inspection peut permettre de déceler des problèmes mécaniques ou structurels qui pourraient constituer des défauts cachés. Demandez également tous les documents relatifs à la voiture, y compris les rapports d’entretien et les informations sur la garantie. Vous pourrez ainsi vérifier rapidement si le véhicule a subi d’importantes réparations par le passé… Une fois la vente conclue, que faire si vous réalisez, même plusieurs années plus tard, que le vendeur vous a trompé ? Vous pouvez entreprendre des démarches pour vous défendre, en prouvant que le défaut existait au moment de la vente, qu’il était présent lors de l’achat et qu’il était dissimulé par le vendeur. Conservez toutes les preuves pertinentes, telles que des photos du défaut caché, des factures de réparation, des témoignages de professionnels et tout autre document qui renforcerait votre position. Un avocat spécialisé dans les litiges liés à l’achat de véhicules peut également vous fournir des conseils juridiques et vous aider à constituer un dossier solide.

Comment résoudre un litige en cas de défaut caché

Négociation à l’amiable : Il s’agit d’un processus informel dans lequel l’acheteur et le vendeur (appelés “parties” ici) tentent de régler le différend directement entre eux. Ils sont libres de participer ou de se retirer des négociations à tout moment. Les termes de l’accord peuvent être très flexibles et dépendent de la volonté des parties de trouver un terrain d’entente.

Médiation : Un médiateur impartial intervient pour faciliter la communication entre les parties et les aider à trouver une solution mutuellement acceptable. Comme la négociation à l’amiable, la médiation est généralement un processus volontaire. Les discussions en médiation sont confidentielles, ce qui encourage les parties à être plus ouvertes et honnêtes.

Arbitrage : Contrairement à la médiation, un arbitre rend une décision contraignante sur le litige après avoir entendu les arguments des deux parties. Bien que plus structuré que la négociation à l’amiable, l’arbitrage est généralement moins formel que le recours aux tribunaux. La décision de l’arbitre a force exécutoire, ce qui signifie qu’elle doit être respectée par les parties impliquées.

Recours aux tribunaux : Si les parties ne parviennent pas à résoudre leur litige par d’autres moyens, elles peuvent porter leur affaire devant un tribunal. Les décisions des tribunaux sont contraignantes et exécutoires en vertu de la loi. Les affaires sont traitées selon des règles de procédure juridique. Bonne nouvelle, le délai de recours vient de passer de 5 ans à 20 ans, que le vendeur soit un particulier, un vendeur professionnel ou un constructeur automobile ! À noter enfin que, même si nous nous sommes concentrés sur les défauts cachés liés aux véhicules d’occasion, la procédure est la même pour un défaut caché par un constructeur automobile sur un véhicule neuf : c’est précisément ce que tentent de prouver les collectifs de clients mécontents chez Stellantis (et le bloc 1.2L Puretech) et Renault (1.2 TCe).

Crédits photosTesla,Renault,Citroën

Aucun produit ne correspond à votre sélection.
Qu’est-ce que les vices cachés et comment protéger ses droits en cas de litige ?
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En acceptant, vous êtes d'accord avec notre politique de confidentialité..